Depuis quelques années, les chaines à vocation culturelle se multiplient sur YouTube. De l’archéologie, au cinéma, en passant par l’art, toutes sortes de disciplines sont abordées par des vidéastes de plus en plus nombreux et inventifs.

La science ne fait pas exception… Les nouveaux talents du web offrent aux internautes des écritures très différentes, avec pour objectif constant, la transmission et la vulgarisation de la connaissance scientifique. C’est tout naturellement que PARISCIENCE s’intéresse à ce nouveau carrefour entre l’audiovisuel et la science. Alors que quelques collaborations ont déjà vu le jour entre des Youtubeurs et le secteur du documentaire scientifique (producteurs, diffuseurs, réalisateurs), cette séance professionnelle a pour but d’évaluer les synergies entre ces deux univers. Retours d’expériences à l’appui, les professionnels de l’audiovisuel et les vidéastes pourront échanger sur les succès, les écueils et les perspectives de ces collaborations.

L’objectif de cette séance est d’explorer les liens entre les youtubeurs et les différentes parties de la chaine de valeur de l’audiovisuel (production / réalisation / diffusion).

© Clément Stalhberger

La rencontre s'est faite en présence de : 

– Marie De Maublanc, Responsable des antennes et de la programmation Chaînes Découvertes et responsable des productions documentaires du Groupe AB

– Ségolène Fossard, productrice chez Découpages

– Vincent Amouroux, réalisateur

– Jérémy Sahel, fondateur de la chaîne humoristique Dafouk

– Max Bird, vidéaste et humoriste

- Marie Beuzard, chargée de programmes Découverte et Connaissance d'ARTE France

Séance modérée par Eva Zadeh, productrice chez Bonne Pioche.